La poésie et la LSF au marché de la poésie jeunesse de Tinqueux

Un lieu de création et d’invention, une équipe chaleureuse emmenée par Mateja Bizjak-Petit, une revue (Va!) et une maison d’édition avec de grands petits livres, ou de petits grands livres (les « petit va »), la Maison de la création pour l’enfance et de la poésie jeunesse de Tinqueux, près de Reims, est un endroit où il fait bon aller à l’aventure et à la découverte. C’est pour les petites personnes et aussi pour les grandes qui veulent bien se laisser bousculer et qui ont encore la curiosité bien affutée. Allez y voir, si vous êtes par là ou même allez là-bas exprès, vous ne serez pas déçus.

Le Marché de la poésie jeunesse qu’elle organise tous les ans début février, est plein d’imagination, de spectacles pas gnangnans, de belles expositions, de livres en veux-tu en voilà portés par des éditeurs passionnés, de jeux inventifs, de lectures de poésie, d’ateliers rigolos, de musique, de… et la langue des signes y a sa place; Cette année, avec les enfants sourds du centre d’audiophonologie de Charleville-Mézières et leurs créations en LSF et des poèmes de Brigitte Baumié, traduits en langue des signes.  Pour en savoir plus, allez faire un petit tour dans la lune : http://www.danslalune.org/

 

This entry was posted in Sans catégorie. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>